Angers d’Antan

         Voyage inoubliable dans la ville d’Angers et dans les communes alentours, aventure au coeur de la vie des Angevins à la Belle Epoque.
 La cité du roi René la Ténébreuse avec les tours sans couronne de son château de schiste noir ; la Sainte ou la Guerière, avec la cathédrale et ses statues de chevaliers armés.
 Le centre historique et sa place du Ralliement avec son Grand Théâtre ; sur l’autre rive, la Doutre qui s’étiole pauvre et oubliée.
 Les boulevards et les ponts, frontières ou liens entre la vieille ville médiévale et les quartiers périphériques.
 Au-delà, les paroisses alentours, et que serait Angers sans l’ardoise de  Trélazé, sans les Ponts-de-Cé et la Loire proche ?
 La promenade s’achève par une visite aux ardoisières encore en activité, chez Bessonneau la grande usine dont les journées rythment la vie angevine, une partie de boule de fort ou une excursion en bord de Loire jusqu’à Béhuart.

 

Jacques Sigot, HC Editions, 4ème trimestre 2007

 


Conception du site : Willy Jousselin.
2003 Copyright Jacques Sigot